Archive for the 'Au Quotidien' Category

Mardi, le 15 février 2011

ligne_meteo008.gif

On a tous peur de quelque chose, on a peur de changer, peur de vieillir, peur de devenir quelqu’un d’autre. On a peur de foncer, d’aller de l’avant, peur du changement, peur de souffrir, de se blesser. On prend des risques inutiles et si on ne le fait pas, tout reste pareil, rien n’évolue. Dans aucune sphère de la vie, sentimentalement parlant, physiquement, socialement, familialement.

Parfois, faut s’avoir accepter son passé et avancer vers son avenir, vouloir s’en créer un bien plus commode que celui dans lequel on vit. Lorsqu’on s’aperçoit qu’il est beaucoup trop tard pour avoir des regrets, lorsqu’on se rend compte qu’on a juste une vie à vivre et qu’on se doit de la vivre heureuse. Que le bonheur qu’on a tant cherché se trouve à l’intérieur de nous, on prend un certain recul face à la vie. Si moi-même, je prends ce recul que je contemple de mes propres yeux, j’ai encore bien du chemin à faire, mais le but est unique, la paix intérieure et le bonheur. Ce n’est même plus une question de boulimie qui s’impose, ce que je vois c’est le résultat de négligence envers mon temple, mon moi intérieur, envers les autres aussi, j’ai été trop égoïste pour m’en rendre compte. Les gens ont des sentiments, ma fille, mes parents, mes amis.

Je vais prendre ce temps qu’il me reste, ce temps de qualité avec ma fille, avec ma mère, je vais retrouner voir mon ami J-R, je vais prendre le temps qu’il faut pour sourire, rire, m’amuser, laisser tout derrière moi et lâcher prise. J’en ai besoin plus que jamais. Je lâche déjà beaucoup prise. J’ai vu beaucoup d’amélioration à ma situation. Et si je me permettais d’être juste heureuse et bien? Ça serait le début d’une belle aventure. Juste une fois, je vais essayer d’arrêter de penser et de profiter du moment présent. De la seconde qui suit cette réflexion, de la musique qui me détend, du bain chaud que je me fais couler, de cette vie qui m’appartient tout simplement. Et puis, lorsque je vais être une vieille femme, je ne veux pas regarder en arrière et me dire « Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie? Je me suis créé un enfer dans lequel je me suis enfermée vivante » Non, je ne veux plus de ces regrets inutiles. Je veux regarder en arrière en étant satisfaite et regarder en avant en l’étant encore plus.

C’est ça la vie, ce n’est pas un poids, ce n’est pas seulement de la nourriture qu’on ingère pour survivre, ce n’est rien de tout ça, c’est beaucoup trop superficiel pour être seulement ça. Non, la vie, c’est aimer, c’est être aimé en retour, c’est les enfants qu’on voit grandir à nos côtés, qu’on rend heureux, avec lesquels on s’amuse et on ne se lasse pas, la vie c’est l’été, c’est les saisons qui avancent dans le temps, c’est un sourire, un rire, un cœur qui vibre, c’est les amis, c’est la famille. C’est loin d’être seulement un corps, un physique disgracieux ou gracieux pour certain. C’est beaucoup plus que ça, tellement plus.

gifs4.gif

Published in:Au Quotidien |on février 15th, 2011 |1 Comment »

Vendredi, 11 février 2011

Je n’écrirais pas longtemps parce que les deux derniers jours ont été assez épuisants, pas moralement, mais au niveau de la fatigue. J’ai passé deux journées formidables avec ma maman et mon papa, comme dans le bon vieux temps.

Ça m’a fait le plus grand bien, me retrouver enfin seule avec eux. Je n’ai pas fait de crises bien évidemment, je me suis contrôlée et ça bien été. Je suis très heureuse d’avoir pu enfin, après un long moment, être allée voir mes parents. Je ne les vois pas assez souvent, mais j’avoue que ça change le mal de place et ça m’a aussi permis d’aller revoir mon ami qui a la santé précaire et fragile. Moment très émouvant d’ailleurs, mais oh combien profitable après toutes ces années.

J’ai déjà hâte de retourner voir ma tite maman et de passer encore du bon temps avec elle. On a chanté, on a ri, on s’est remémoré les souvenirs chaudement confinés dans nos mémoires. Mon Dieu que je suis chanceuse de pouvoir avoir cette relation unique avec mes parents. C’est merveilleux.

rose-coeur-maman1.gif

Published in:Au Quotidien |on février 11th, 2011 |1 Comment »

Mercredi, 9 février 2011

 708cfa00.gif

Pieds déterminés, cœur anéanti, encore une fois, je monte sur la pire création qui existe sur cette terre…La balance. Je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi, je veux savoir. Après la prise innombrable de laxatifs hier, j’ai passé la nuit sur les toilettes et pas pour vomir cette fois. Faut que je décroche, j’ai hâte de voir mes parents ce soir, de passer du temps avec eux, même si c’est un séjour très court. Tout de même, on change le mal de place. Je n’ai toujours pas eu de réponse du centre pour savoir les prix de la thérapie de 5 ou 10 jours avec hébergement. J’attends impatiemment même si je sais au fond que ce ne sera pas donné. Je vais sortir aujourd’hui, y faut que je me motive, c’est ça le plus dur. Je dois absolument aller chercher le cadeau de St-Valentin à ma fille.

Ce n’est pas drôle, quand c’est rendu difficile de s’habiller et de fonctionner normalement. Quand ça prend tout dans une journée pour faire juste la vaisselle…Faut que je me motive, faut que je m’encourage mais y a des journées où je resterais bien tranquille dans mon lit. Reste plus qu’à espérer que je puisse aller voir mes parents ce soir, tout est en lien avec demain, nous voulions aller voir un grand ami à nous. Bof, même si on peut pas, j’aimerais quand même aller voir mes parents, me ressourcer.

Published in:Au Quotidien |on février 9th, 2011 |1 Comment »

Lundi, 7 février 2011

ypycewof.gif

C’est aujourd’hui que je subis mon évaluation concernant la thérapie de Québec. Je suis un peu anxieuse, mais ça ne m’engage à rien. J’ai passé un superbe dimanche hier, avec ma petite family! C’était génial le SuperBowl avec mon amoureux, on a vraiment relaxé, j’ai profité des petits plaisirs sans culpabilité. Ce matin, même chose, je me sens si détendue, c’est presque incroyable. J’écoute de la musique des Antilles, comme si j’étais en voyage dans le Sud. Je pars dans mes pensées, je me sens revivre. Je suis bien, je me sens en paix avec moi-même en cette journée.

Samedi, mon moral n’était pas bon du tout, mais là, ça va, les choses se sont replacées par elles-mêmes hier. Parfois les mots dépassent la pensée. J’apprécie réellement ce que je possède, mon amoureux et ma belle petite puce. Le bonheur est à l’intérieur de moi. Je ne sais pas pourquoi je me bats toujours pour le trouver, le chercher éperdument. J’ai hâte au printemps, j’ai hâte de me remettre à la marche. Respirer un bon coup à l’extérieur. Demain, je vais aller magasiner les petits cadeaux pour la St-Valentin, montrer à ceux que j’aime, à quel point ils peuvent compter pour moi. Mes raisons de vivre, de m’accrocher fortement à la vie. Je me rends compte à quel point je suis bien chez moi, si les finances vont bien encore, je vais passer l’été avec ma puce.

La semaine prochaine, je vais rencontrer une intervenante sociale, j’ai hâte! Je suis plutôt motivée à ce que ça change. C’est bien, c’est un pas devant et pas derrière. J’ai hâte de voir quels sont tous les programmes et thérapie ou rencontre de groupe qu’on va me proposer. Idéalement, je préfèrerais rester ici pour suivre une thérapie tout près. Ça ne m’en couterait pas un sou parce que c’est le CLSC. Le début d’une grande aventure, la guérison. Ensuite, je passe à autre chose. Par contre, je me sens bien et ça, c’est vraiment ce qu’il y a de positif comparativement aux derniers mois. Ça ne va qu’en s’améliorant. Je le sais parce que je le sens. Je sais que tout se joue en moi présentement, dans ma tête, dans mon cœur. J’ai pris la décision de vivre! D’être moi-même. Je le veux si fort. Je lâche prise sur beaucoup de choses, dont la perfection… Je ne serais jamais parfaite et je devrais m’en foutre complètement. Après tout, on ne peut pas plaire à tout le monde, l’essentiel est avant tout, de se plaire à soi-même! Bonne journée!

Published in:Au Quotidien |on février 7th, 2011 |3 Comments »

Samedi, 5 février 2011

bonsamedi_barbie1.gif

Chaque jour à son lot de problème. Y en a vraiment des pires que d’autres. Je sais même plus pourquoi je m’accroche aussi fort. C’est dur d’obtenir un peu de compréhension. J’ai de la misère à gérer ma vie au grand complet. Ma fille me fait des colères incroyables, elle n’écoute pas, elle est impolie envers moi et envers mon chum. Je sais plus comment m’y prendre avec elle.

Puis, avec mon chum, on n’en parle même pas. C’est plus ce que c’était avant, pour être honnête, il est vraiment tanné de ma situation, il ne croit plus en moi depuis longtemps. Il ne m’aime plus, il agit comme tel. Je crois qu’il n’en peut plus de subir. Et ça me met hors de moi. Sur qui je peux me fier alors? Ma fille m’en veut aussi, elle est toujours fâchée contre moi. C’est loin d’être la belle fin de semaine que j’envisageais…C’est tellement décevant.

Tout le monde crie sur moi, tout le monde m’engueule. J’en peux plus. Je suis épuisée émotionnellement. J’ai totalement perdu le contrôle de ma vie. Je vais encore m’exiler pour une journée complète, dans ma tête, toute seule. C’est le seul endroit où je me sens en sécurité. Pourquoi tous les gens autour de moi sont heureux à part nous? Je peux bien me vautrer dans la nourriture, le plaisir à depuis fort longtemps été remplacé par ce seul et unique que je me permets.

Y a pas réellement de bonheur dans ma maison. Est-ce que c’est par ma faute? Et comment je fais moi pour le rétablir? C’est quoi le mode d’emploi pour que tout le monde y trouve son compte y compris moi-même? J’ai connu des jours mieux… Des jours heureux. Sur ce, je vais vaquer à mes occupations de femme d’intérieur, de bibelot d’intérieur… Lavage, pliage de vêtements, vaisselle, balai… et j’en passe. Que valorisant, du plaisir à l’état pur, une montagne d’occupations des plus ennuyantes.

Des fois, j’ai vraiment l’impression d’avoir rien à accomplir sur cette terre, de servir à rien, absolument rien. Même lorsque j’essaie d’être utile, j’ai que des reproches, autant de la part de ma fille que de mon chum. Finalement, ma thérapie va leur faire du bien, je serai plus le boulet dans la maison. Je vais aller marcher tout à l’heure, sortir prendre l’air et magasiner un peu juste à côté de chez moi. Je crois vraiment en avoir de besoin sinon je vais imploser. Une boule de rage et tristesse s’est formé à l’intérieur de moi. Faut que je la fasse passer au plus vite, ça fait trop mal. Je vais être honnête pour une fois et dire que si je suis pas heureuse, c’est pas juste à cause de ma maladie. Faut bien se l’avouer.

Published in:Au Quotidien |on février 5th, 2011 |2 Comments »

Vendredi, 4 février 2011

 lprmgh7f.gif

Hier fut une journée merveilleuse puisque je n’ai pas crissé du tout! Je sais que je vais mettre les fameux coupe-faim en cause, mais c’est aussi de ma propre volonté. Tout ce joue dans ma tête, d’où ce contrôle que j’exerce quotidiennement sur mon moi-même. En négatif ou positif bien évidemment, mais jusqu’à maintenant, tout va pour le mieux. Aujourd’hui, aucune crise non plus depuis la prise de mes coupe-faim encore.

J’écoute le film « Mange, prie, aime » avec Julia Roberts, c’est vraiment un film incroyable, le film a pour but unique, le plaisir de la vie, les voyages, la bonne nourriture, l’intellectuel et la spiritualité. Une quête de bonheur. C’est vraiment mon type de film, je décroche complètement, me laisse emporter et ça me permet de rêvasser à ma propre vie, à ce que je voudrais qu’elle soit ou devienne.

Les bonnes journées sont mes plus grandes réussites, elles sont mon espoir futur de guérison, et immédiat à la fois. Mon moral est bon. J’ai perdu du poids bien évidemment avec les laxatifs. 99lb pour être plus précise. Je suis contente. Je savais bien! Et j’ai mangé raisonnablement hier sans aller vomir et je n’ai pas grossi…Tout porte à croire que faire des crises fait beaucoup plus grossir que de manger normalement. D’ailleurs, je le savais déjà, mais j’essaie parfois de me le nier. Je me sens heureuse et je bois beaucoup d’eau, ça calme mes envies incessantes de nourriture. Ça régénère mon être au grand complet. Sur ce, j’entame une fin de semaine des plus belles avec ma petite famille. La météo s’avère superbe pour tout le week-end, je vais essayer d’aller glisser demain matin avec ma belle puce. Rien de mieux pour changer d’air!!

flwline.gif

Published in:Au Quotidien |on février 4th, 2011 |No Comments »

Jeudi, 3 février 2011

 fleurs-roses-21.gif

Aujourd’hui, je me suis pesée bien évidemment. Je ne pouvais pas résister à l’envie. 101 lb exactement. Je m’y attendais pour dire vrai. Par contre, je ne m’en veux pas. Je savais au fond de mon cœur qu’avec toutes les crises des derniers jours, j’avais absorbé et pris du poids.

Suis-je déçue? Non, je m’en fou un peu. J’ai recommencé à prendre mes coupe-faim, PGX Daily, c’est censé régulariser mon appétit et mon taux de glycémie qui entraine les fameuses fringales. Jusqu’à maintenant, je me sens bien et j’ai pas vraiment faim. C’est bien tant mieux parce qu’habituellement, j’ai toujours faim!

Je repars au début et j’envisage encore une perte de 6 livres, lentement mais surement. Bon OK, ça paraît pas raisonnable tout ça, c’est un peu trop, mais j’aimerais au moins retourner à 97, je sais que c’est possible si je cesse de me vautrer dans la bouffe sans cesse.

Ce qui est positif en ce jeudi, c’est que mon moral est au plus haut. Je déteste me sentir au plus bas. Je contrôle au moins mon humeur même si je n’arrive pas à contrôler mes crises et mon poids qui ne joue pas vraiment en ma faveur ces temps-ci. D’ailleurs, c’est dur d’être stable si je fais juste m’empiffrer. Je veux manger normalement, pour moi, c’est du végétarisme beaucoup, mais au moins, à ma faim sans dépasser les limites. Je bois de l’eau et ça rentre tellement bien. C’est un excellent coupe-faim et il draine l’eau qui se trouve à l’intérieur de mon corps. Ce que je déteste du fait d’engraisser, c’est les endroits spécifiques où se loge la graisse, moi ce n’est pas compliqué, hanche, cuisses et fesses. Pas question que ce soit les seins…Malheureusement. Ça ne me dérangerait vraiment pas!!

La morphologie féminine est étrangement conçue. La vie n’est pas juste un corps, la vie n’est pas juste de la chair. Je veux y croire. Bon, une journée ensoleillée, ça met un sourire sur mes lèvres. Je profite du temps que j’ai d’une belle façon aujourd’hui, je me fais plaisir dans mes passe-temps! Ça fait du bien!

C’est bien compliqué d’être une femme finalement, je n’en connais pas beaucoup qui n’ont pas l’envie de maigrir, qui s’acceptent telles qu’elles sont. Toutes au régime une fois ou plus dans l’année. Pourquoi? Pourquoi on ne s’aime pas au départ? C’est dû à quoi? Pourquoi les hommes ne sont pas faits comme nous?

 fleurs-roses-21.gif

Published in:Au Quotidien |on février 3rd, 2011 |No Comments »

Mardi, 1 février 2011

 chat_346.gif

Aujourd’hui, une journée un peu dure puisque j’étais complètement épuisée! Je n’aime pas ça quand ma pitoune est malade. Ça me fait de la peine de la voir avoir mal et c’était une nuit assez agitée puisqu’elle n’arrivait pas du tout à dormir. Heureusement, elle a les médicaments nécessaires et elle a beaucoup dormi cette après-midi. Je lui ai fait de beaux muffins au son comme collation.

Malgré tout, j’aime les journées où je me retrouve avec elle toute seule, je me recentre sur le point de ma vie, c’est-à-dire elle. Hier, je n’ai pas fait ma danse, mais plutôt des exercices au sol, étirements, redressements assis, rotation de la hanche, ça me manque de ne plus aller à l’Université pour pratiquer le cardio mixte et le step comme entrainement, malheureusement, la session est déjà commencée… C’était amusant, mais ce matin, j’avais vraiment mal partout. Mon corps n’est plus habitué à travailler fort.

Bientôt, je vais aller au CLSC, consulter une intervenante sociale, c’est vraiment génial de ne pas avoir besoin de rendez-vous. Au moins de pouvoir en parler, ça va être un début puisque je ne m’en sors pas. Les jours se rapprochent tranquillement de mon évaluation. J’ai bien hâte de voir, l’idéal serait que je puisse faire une thérapie tout près de chez moi, d’où l’idée d’aller voir rapidement une travailleuse sociale. Je suis certaine que c’est possible. Je vais voir à toutes les possibilités, toutes les opportunités. Mon moral est bon ces temps-ci, c’est au moins ça. Je me sens bien, je ne me pèse pas de la semaine, ça me servirait encore à me détruire. On laisse couler, on laisse passer le temps qui nous rattrape souvent.

 ligne_1_036.gif

Published in:Au Quotidien |on février 1st, 2011 |1 Comment »

Lundi, 31 janvier 2011

valln1a.gif

J’ai passé une superbe fin de semaine, j’ai profité de tout ce qui s’offrait à moi et bien sûr, j’ai repris beaucoup de poids. Par contre, je suis bien décidée à revenir à mon équilibre normal et un poids plus petit. Donc, je fais attention à mon alimentation, fruit et légume surtout et j’ai trouvé l’activité physique parfaite pour moi.

Comme il fait trop froid dehors, -19 exactement avec le refroidissement éolien, -30, je préfère rester à l’intérieur et suer ici. Donc, comme j’adore danser, j’ai décidé que ce serait  mon nouveau défi. Je me suis fait une bande sonore de musique et je vais commencer tranquillement à danser. Au moins, je vais cesser d’être constamment sédentaire.

De plus, je réintègre l’eau à mon quotidien. Ça devrait être bénéfique à ma santé parce que je n’en buvais plus du tout et c’est aussi un excellent coupe-faim, moi qui est tout le temps dans le garde-manger ou réfrigérateur, c’est aussi très bon contre la rétention d’eau. J’ai aussi l’intention de réintégrer le thé vert puisque c’est un antioxydant et un brule-graisse.

Lentement mais surement. De toute manière, on n’a rien pour rien. Pour obtenir des résultats, il faut faire des sacrifices. Je ne criserais pas pendant un bout si je veux redevenir ce que j’étais avant. Si j’arrive à faire une semaine complète, je serais très fière de moi. On commence par une journée, jusqu’à maintenant, ça va super bien, j’ai pris mon repas sans difficulté et je ne me suis pas bourrée dans plein de cochonneries.

Tout à l’heure, je vais écouter un film pour me changer les idées et je vais aller faire cette fameuse séance de danse. Ça va me faire le plus grand bien. Je me sens positive, ça va bien, je ne me prends pas la tête parce que je me suis amusée cette fin de semaine, on a fait les restaurants, les pubs, le spa, la piscine et c’était super cool! J’ai profité de ma vie comme il se doit. Sur ce, une bonne journée à tous et toutes.

 oiseau_0241.gif

Published in:Au Quotidien |on janvier 31st, 2011 |4 Comments »

Vendredi, le 28 janvier 2011

ligne_personnages002.gif

Je savais que j’avais grossi en me pesant ce matin, évidemment je n’ai pas pu m’en empêcher. Mais parfois je me demande comment dans une seule journée passée, ça peut varier de deux livres. Je suis mécontente parce qu’on s’était prévu un petit voyage en amoureux pour la fin de semaine, le spa et la piscine… J’ai peur de ne plus rentrer dans mon bikini, peur qu’on voie mes formes que je déteste.

OK, j’ai crisé hier, mais aujourd’hui, je vais faire attention, si je peux prendre deux livres en une journée, je peux probablement en perdre autant. De plus, je me bourre de laxatifs pis j’ai de la difficulté à aller à la toilette quand même. Je me sens minable, j’ai l’impression que tout le monde va remarquer que j’ai grossi. J’en peux pu, si au moins mon poids pouvait rester stable…même pas. Comme si je n’étais pas faite pour être mince. De toute manière, le fait de ne pas être grande fait en sorte qu’on remarque tout de suite si j’en ai pris ou pas. Je vais essayer de nettoyer mon organisme avec de l’eau pour éliminer toutes ces toxines. Ark, je suis retombée à mon poids fâcheux, mon poids de la déchéance. Aucune fierté, je suis en compétition avec moi-même. C’est tout pour aujourd’hui, journée de déprime intensive, j’ai même plus envie de rien faire.

Mes émotions dépendent de mon poids. Quand je pèse moins, je suis heureuse, plus j’en prends, plus je me sens crever de l’intérieur. J’en ai assez. Finalement, j’aurais dont dû pas me peser ce matin si j’allais savoir que ça allait abîmer ma journée. Je veux toujours être la plus mince, comme si j’avais quelque chose à prouver à quelqu’un. À moi-même faut croire… Me prouver que je peux être ce que je veux, devenir ce que je veux et ici, l’obsession est la minceur.

Je ne le prendrais pas au tragique aujourd’hui, je dois relativiser les choses, si je fais attention aujourd’hui, demain je vais être à mon meilleur pour notre voyage en amoureux. Sur ce, bonne journée!

ligne_personnages002.gif

Published in:Au Quotidien |on janvier 28th, 2011 |4 Comments »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 148 articles | blog Gratuit | Abus?