Archive for the 'Poésie' Category

Les derniers mots

J’ai mal aimé, intensément

Avec mes tripes, avec mon sang

J’ai bouturé mes sentiments

Je suis redevenue enfant

 

J’ai oublié d’être là

Quand tu avais besoin de moi

Je me suis rangée dans ma tête

Faites semblant d’être

 

J’ai arrêté de respirer

J’ai soufflé sur des moments trop beaux, passés

J’ai essayé de devenir douleur

De te faire ressentir ce que l’on ressent lorsqu’on meurt

J’ai réussi à te détruire

Chaque parcelle d’amour

Je l’ai jeté aux ordures

Je me suis traitée de tous les noms

Je me suis donné raison

  

J’ai oublié mon existence

J’ai oublié qui j’étais

J’ai oublié le respect

Mes ailes de papillons ont brulé

Je me suis emprisonnée dans ma prison usée

 

Ma tête, mon âme essuie un calvaire

J’ai connu cette misère

L’avoir créé, l’avoir touché, l’avoir pleurée

J’ai brisé ce qu’il restait à briser

 

Mon miroir s’est cassé

J’ai cru alors que le pire était pour arriver

C’est moi qui crée et crée

Voilà mon tableau doré

  

Je lui ai donné vie

J’ai lutté contre le désir de changer

J’ai fait les mauvais choix

Et je ne me suis pas choisie en premier

 

Pardonne-moi d’encore vouloir t’aimer

Je n’y peux rien, tu m’as attachée

Tu m’as ensorcelée

Comment t’as fait pour y arriver?

Je ne te déteste pas pour ça

Je te déteste de vouloir encore m’aimer

Après tout ce qui est arrivé

Après toute la déchéance que j’ai engendrée

Mais tu oublies trop facilement

Tu es à mes dépens

Pourquoi veux-tu tant?

Pourquoi tu ne t’envoles pas loin de la souffrance que je t’apporte

Pourquoi tu veux me prendre encore près de toi, dans tes bras

Pourquoi tu pleures de tant de douleur et que tu t’acharnes encore

J’ai quoi à te prouver? À me prouver, à nous prouver?

 

Je n’ai pas de réponses pour la vie

Mais je me tue à petit feu

De te voir malheureux

De nous voir souffrir tous les deux

 

Tu me dis, on oublie…Je te dis merci…

Mais, mon cœur, ce semblant de pierre, n’oubliera jamais

Il souffre tant qu’il a décidé de te faire mal aussi

Je peux juste te dire que j’en suis désolée, d’être ce que j’ai été

Maintenant, je suis prête à tout changer, après avoir tout fait exploser

Voilà, petite bombe que je suis…

bombe.gif

Published in:Poésie |on mars 16th, 2011 |No Comments »

Poème d’aujourd’hui, mercredi 2 février 2011

On fait encore comme si de rien n’était

Toi et moi, on fait la paire

Sacrée équipe

Terré telle une vermine dans le coin sombre de mes pensées

Tu envahis tout

Tu me prends ma vie

Tu me rends lâche

Tu me donnes le pouvoir de succomber à tous tes caprices

Je t’ai vue t’approcher tout doucement

Vipère sanglante

Tu m’as poussée

Tu m’as volé ma vie

Tu t’y es incrustée

Maintenant, je n’ai plus aucun repère

Quand tu viens vers moi, je tends la main

Quand tu es vilaine, je le deviens

Tu m’as fait croire que nous serions invincibles

Tu m’as fait miroiter un avenir délectable

Tu as approché de ma bouche les tentations

Tu as basculé ma tête dans la toilette

Tu t’es emparée de mon moi intérieur

Mais tu n’es pas moi

Tu ne le seras jamais

Je t’ai créée

Je t’ai aimée

Je me suis appuyé sur toi au passage

Je t’ai fait confiance et j’ai cru devenir une autre

Boulimie, ton nom que je haie

Que je crie et redis

Je ne te veux plus jamais dans ma vie

Par mes larmes, je te tue

Je t’anéantis comme tu la fais avec moi

Je te piétine et te laisse à jamais dans cet enfer

Celui que tu m’as fait voir comme étant paradis

Tu m’as dupée

Mais je ne suis pas crédule

J’ai bien vu ce que ça ma donné

Voilà ta déchéance

Pas la mienne

Boulimie, pars de ma vie

J’en ai fini de toi

Et ça commence aujourd’hui

Car JE SUIS

fleurs-roses-32.gif

Published in:Poésie |on février 2nd, 2011 |1 Comment »

Entre dans mon univers…

Ce soir, je me suis tuée

À coup de nourriture ingérée

Je me suis poignardée

Je suis en phase terminale

Du moins, je l’espère

Parce qu’avec cette maladie

On n’en souhaite que la fin

Tant de gout recherché, de texture désirée

Une orgie dégoutante de bouffe

Mon corps s’agite

La nourriture s’affole

Et la danse infernale recommence

Elle me fait tournoyer sur place

M’envoie directement dans un coin sombre de ma tête

Je plane, je me crois invincible

Mais tout me rattrape

La douleur

Le dégoût

La honte

La culpabilité

Je suis seule au monde dans un univers que j’ai créé

Je suis saturée du peu de vie qui perdure à l’intérieur de moi

Et la danse infernale recommence…

Published in:Poésie |on janvier 24th, 2011 |1 Comment »

Poême

41.jpg

 Je ne veux plus me cacher de cette existence

Si mes yeux sont le reflet tragique de mon âme

Ce qu’ils voient est noir et vil

Si l’odeur de la liberté

Peut ressembler au doux parfum du ciel

Je souhaite ardemment connaître le chemin libérateur

De cette emprise sur moi

Cette poigne de fer qui me persécute

Qui m’affaiblit jour après jour

Qui réduit mes forces au néant

Une larme s’attarde

La tête renversée vers l’avant, régurgitant ma vie

Je suis enfermée dans ce corps qui ne veut plus de moi

Dans cette immonde carapace

Dans laquelle je terre tous mes souvenirs

La douleur accablante revient me hanter

Ma bouche crie un message que je n’entends plus

Mes oreilles se font sourdes par trop de douleur

La raison n’y est plus

Mais la survie subsiste

Quand il ne reste que ça comme espoir

Que le plaisir a été remplacé par la folie

Une folie destructrice qui s’appelle Boulimie

Published in:Poésie |on janvier 15th, 2011 |No Comments »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 148 articles | blog Gratuit | Abus?